FANDOM


--Tartakover 10 novembre 2006 à 20:11 (UTC)

Le concept d'Administration libre

L'administration libre est un concept s'inscrivant dans la logique des partenariats publics-privés.

Cette logique est fort ancienne :

  • par exemple, dans le domaine militaire, le mercenariat ("les gardes suisses") ou la guerre de course (les Corsaires) constituent des modèles de partenariat public-privé;
  • dans le domaine économique ou dans celui de la justice, les charges (notariat, huissier...) constituent aussi des logiques de partenariat public-privé ;
  • de même, en matière de culture, le mécénat s'inscrit dans cette logique partenariale ; Mais la "loi Malraux" ou les aides à la pierre dans le domaine des monuments historiques sont aussi des partenariats de même type.

Le modèle économique issu de l'internet permet de concevoir aujourd'hui des sites de nature administrative pouvant faire appel aux capacités intellectuelles et techniques de l'univers privé et de la sphère publique sans avoir à supporter les contraintes administratives qui peuvent paralyser l'innovation et retarder l'émergence de projets.

D'un point de vue économique et budgétaire, plus rien ne s'oppose à la création rapide d'un site internet dédié aux activités administratives qui se caractérisent principalement par la lenteur des mécanismes de décision et de gestion. C'est en cela que l'on peut parler d'Administration libre, en ce qu'elle s'affranchit des pesanteurs bureaucratiques.

L'outil wiki fonctionne comme un accélérateur de particules.

La réalité technologique

L'Administration libre s'appuie sur des référentiels technologiques appartenant à l'univers du logiciel libre.

Ainsi le site LNJ est un site développé sous la licence de documentation libre GNU FDL (GNU Free Documentation license).

De préférence, il fait appel à des technologies libres dans les briques de base (serveur Apache, base de données My-SQL, langage de programmation PHP, interface de navigation firefox...).

Ce choix permet de bénéficier régulièrement des avancées intégrées dans de nouvelles versions de logiciels, ce qui est le cas de LNJ installé dans la ferme Wikia des fondateurs de l'Organisation Wikimédia.

La réalité économique et budgétaire

La vitesse donnée aux capacités d'innovation est d'autant plus grande que les règles administatives traditionnelles ne viennent pas perturber cette capacité d'innovation. La bureaucratie est le frein principal à la diffusion de l'innovation technologique.

Ainsi, un projet développé par une administration ou une institution doit habituellement s'inscrire dans une logique budgétaire qui suppose, dans le cadre de l'annualité budgétaire ou de la programmation pluri-annuelle, un arbitrage dont la préparation intervient près d'une année à l'avance et est régulièrement remis en cause l'année suivante.

Pour simplifier, d'un point de vue financier, une année passe sans que rien ne se passe, pour lancer un projet qui devient un programme budgétaire opérationnel ; lorsqu'il franchit cette étape, il n'en a pas pour autant l'assurance d'être mené à terme car la régulation budgétaire peut perturber le déroulement du programme.

Le projet, dès lors qu'il a une certaine importance, doit parallèlement s'inscrire dans la logique des marchés publics (appel à la concurrence, appel d'offres, notification...) dont les seuils et obligations de délais sont autant de raisons de complexification du projet et de retards apportés dans l'exécution du programme opérationnel.

Ensuite, le développement du programme suppose de faire appel à des techniciens, informaticiens ou spécialistes qui ne sont pas forcément disponibles au moment où le programme devient opérationnel. Les choix échappent le plus souvent aux opérationnels qui doivent accepter les contraintes de spécialisation par métiers et organisés un travail pluridisciplinaire qui finit par prendre l'essentiel du temps de travail (plannings, programmation, planification, recrutements...) .

Enfin la pérennité de l'opération suppose le plus souvent le renouvellement de marchés, des nouveaux développements spécifiques, la prise en charge de coûts de maintenance, des opérations de formation, de promotion, le maintien des équipes et leur renouvellement...

L'Administration libre, c'est lorsque vous échappez à l'ensemble de ces contraintes.

L'illusion juridique

LNJ est un objet juridique non identifiable OJNI (susceptible de donner une idée de thèse), qui ne relève ni du droit privé ni du droit public.

LNJ, par exemple, a une apparence de site mais n'est pas un site puisqu'il n'est qu'un sous-domaine d'une organisation structurée mais éparpillée, façon puzzle, sur des serveurs aux quatre coins du monde.

L'Administration libre, c'est lorsque vous réussissez à vous affrranchir des règles juridiques parfois mal écrites, souvent désordonnées, quelquefois incompréhensibles et surtout, qui datent d'une période précédant l'innovation technologique sur laquelle vous vous appuyez pour travailler.

Pour donner un autre exemple, comment appliquer les mécanismes juridiques associés au traitement des données à caractère personnel dans un univers qui repose sur le principe du pseudonyme , et dont la gestion est tranfrontière ?

C'est en marchant qu'on avance

Telle pourrait être la définition exacte de l'Administration libre, dans le sillage de la Documentation libre et de l'Encyclopédie libre.

La loi d'airain de cette Administration libre serait celle des Quatre Zéros :

  • Zéro Programme
  • Zéro Budget
  • Zéro Marchés
  • Zéro Bureaucratie

Soit, autrement dit, Tout par nous-mêmes = All by ourselves

Pour donner un exemple concret, le Projet expériemental LNJ a été lancé le 8 septembre 2006 (première réunion de travail). Après une phase de conception destinée à étudier les contraintes d'acclimation d'un outil wiki dans la sphère administrative, il entre dans sa phase d'expérimentation opérationnelle, ce jour, 10 novembre 2006, sans appel à des ressources budgétaires, sans contrainte de marché et sans recours initial à des informaticiens.

La phase de conception a donné lieu à une expérimentation spécifique sur le site Wikipédia.fr pour analyser en temps réel les limites conceptuelles d'un outil wiki. Cette expérimentation donnera lieu ultérieurement à une analyse qui sera publiée dans LNJ à la rubrique Organisation et Méthodes.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard